stefhan's blog

stefhan.com : teaser et mise au point

| 9 Commentaires

Et voilà, je suis parti pour une profonde modification de mon site professionnel : je sépare en effet mon activité d’infographiste webdesigner et d’intervenant formateur. Le problème étant que les informations diffusées sur mon site principal pouvaient prêter à confusion dans mes différents rôles.

« Mais il fait quoi au juste le mec ? » Avoir plusieurs casquettes n’empêchent pas de gérer des projets en parallèle. Ces derniers temps, j’en clos plus que j’en ouvre pour pouvoir mieux me consacrer à mon activité principale : l’infographie.

Après deux ans de recherche d’emploi infructueuses (et tout autant de déboires que je relate dans les commentaires), je me suis donc lancé dans l’entrepreneuriat, monde très particulier aux profits impératifs. Il est délicat d’accepter certains projets moins rémunérateurs pour faire tourner la boutique. Et pourtant bon nombre d’entre eux sont prometteurs pour l’avenir et « paient » indirectement : nouveaux contacts, nouveaux clients potentiels et tout autant de nouvelles relations porteuses de projets sympas à découvrir et pourquoi pas y participer !

Le fait d’avoir créé MOOD m’a permis de multiplier les rencontres et d’avoir un large panel en terme de clientèle. Et de partager avec toutes ces personnes sourdes, malentendantes et entendantes des connaissances variées, des différentes expériences et une richesse humaine inégalée. Cela m’a permis d’intervenir dans divers projets en qualité de formateur sur la pédagogie ou de témoin sur le vécu en tant que personne sourde.

Voilà pourquoi j’ai lancé mon propre site à mon nom pour bien comprendre les différentes facettes qui m’entourent.

9 Commentaires

  1. Je reviens à propos des déboires administratifs et de l’irrespect de certaines entreprises.

    1 – J’ai bien envie de lancer un « sondage » pour demander le motif réel des non-réponses des entreprises : est-ce vraiment le handicap qui leur fait peur ou est-ce réellement mes compétences qui ne conviennent pas et qui ne sont pas adaptées au profil ? Cela n’interdit pour autant pas les recruteurs de répondre même par la négative !

    « Je n’ai pas le temps » est le plus mauvais argument : un recruteur est censé passer du temps à chercher quelqu’un et donc d’y répondre. C’est un minimum. Qu’il envoie une lettre type négative ! Certes cela ne fait pas plaisir à recevoir mais au moins on est fixé sur notre sort.

    C’est rageant pour le demandeur d’emploi de ne pas avoir de réponse dans les quelques semaines qui suivent l’envoi de candidature ou l’entretien. Incertitudes sur l’avenir, comment s’organiser, etc. Au moins cela mériterait une réflexion sur la manière dont les entreprises recrutent… Et ce n’est pas les sites du type jaimemaboite.com qui vont rattraper leurs lacunes sociales et relationnelles si du côté de la direction aucun effort n’est fait. CQFD.

    2 – Je ne traiterai pas des déboires administratifs lors de ma vie en région parisienne avec le merveilleux couple ANPE-ASSEDIC, pire sourds que moi. Et leurs drôles de critères de sélection et de choix : je suis infographiste webdesigner pas développeur (pourquoi l’ANPE s’entête de m’envoyer des annonces alors que je ne connais pas un iota de C++ ou Java ?).

    J’adore l’accueil très cordial amical et chaleureux le premier jour de l’entretien à « Ah ! Vous COTOREP ? » Même pas encore assis sur la chaise, manteau à la main, déjà catalogué comme handicapé avant même de prononcer les premières phrases de courtoisie ! « Bonjour, oui je m’appelle Stéphane et je suis à la recherche d’un emploi sur l’infogr… » je n’ai même pas eu le temps de terminer ma phrase que déjà « Vous ici pas nous, vous CAP Emploi là-bas. » Chien-chien-handicapé-moi-être-? Quel conseiller…

    Enfin pour terminer ce tableau rose, le CAP Emploi de Bourgogne n’aurait que des boulots de manutention à me proposer alors que je cherche un boulot d’infographie. Je n’évoquerai pas non plus leur suivi quasi-inexistant, sans parler de l’inaccessibilité totale pour les sourds, un comble pour une structure censée aidée les personnes en situation de handicap…

  2. Pour rebondir au sujet de « J’aime ma boite », le hasard m’a fait tomber sur ces pages :
    - chez Versac ;
    - chez Radical Chic ;
    - et chez Rue89.
    Qu’est-ce que je disais… Cela mérite réflexionS.
    Bonne lecture.

  3. Ces images de marque ont du ressortissant, bravo Stefhan!

  4. Merci :)
    Et merci à Xavier et Lionel pour le design du logo de MOOD ;)

  5. J’adore le logo de MOOD ! Bravo !

  6. Au fait, pour rajouter du piment, on pourrait remplacer le M par une main… hihihi

  7. Coucou Lorette,
    A l’origine, c’était une main mais le dessin ressemble à une vibration !! :D
    Et merci pour ton encouragement, ça fait vraiment plaisir.
    A bientôt d’avoir de tes nouvelles ! :)

  8. Le logo de mood est très beau, je te souhaite un avenir radieux à toi et ton entreprise ;)

  9. Très beau le logo pour MOOD, bravo et bonne continuation à toi Stefhan !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.

*